Fermer

Nord-Kivu : la CIRGL a sollicité Obasanjo

L'ex-président du Nigeria Olusegun Obasanjo, le 26 mars 2011. © AFP

Le secrétaire exécutif de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) a demandé à l'ancien président du Nigeria, Olusegun Obasanjo, de jouer un rôle de médiateur dans la crise au Nord-Kivu.

Alphonse Ntumba Luaba Lumu, secrétaire exécutif de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), s’est rendu le 30 août à Lagos, au Nigeria, pour tenter de convaincre l’ancien président Olusegun Obasanjo, qui joua les médiateurs en 2008-2009 entre le gouvernement et la rébellion de Laurent Nkunda, d’accepter un mandat d’envoyé spécial de l’Union africaine et de l’ONU au Nord-Kivu, en RDC. Un sommet des chefs d’État de la CIRGL se déroule à Kampala, en Ouganda, les 7 et 8 septembre.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici