Fermer

RFI-France 24 : Saragosse, Hollande et Diouf

Marie-Christine Saragosse et Alain de Pouzilhac, en septembre 2010. © AFP

Marie-Christine Saragosse, longtemps directrice générale de TV5 Monde, devrait - sauf surprise - prendre les rênes de l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF), qui regroupe notamment France 24 et RFI.

C’est dès le 12 juillet, jour de la démission forcée d’Alain de Pouzilhac, que David Kessler, le conseiller médias et culture de François Hollande, a proposé à Marie-Christine Saragosse la présidence de l’Audiovisuel extérieur de la France (AEF), qui regroupe la chaîne de télévision France 24 et les radios RFI et Monte Carlo Doualiya (MCD). « Vous êtes la candidate naturelle », a lancé le conseiller à la directrice générale de TV5 Monde. Dans un premier temps, celle-ci a décliné l’offre, mais certains ont deviné que ce refus n’était pas définitif. Fin août, Kessler et Michel Boyon, le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), sont revenus à la charge et Saragosse a fini par accepter. À condition que TV5 Monde – une télévision qui lui est chère – ne fasse pas les frais du remue-ménage dans l’AEF. Abdou Diouf y veille aussi. Il y a quelques jours, le secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), dont TV5 Monde est un opérateur, a écrit une lettre en ce sens à François Hollande…

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro