Fermer

Côte d’Ivoire : les vérités de Blé Goudé

Charles Blé Goudé, leader des Jeunes Patriotes. © AFP

Charles Blé Goudé aimerait participer à la réconciliation nationale et affirme avoir eu un premier contact avec des membres de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR) de Côte d'Ivoire.

Ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo et leader des Jeunes Patriotes, Charles Blé Goudé ne cache pas sa volonté de participer à la réconciliation ivoirienne. « Je suis un fervent partisan du dialogue, explique-t-il depuis son lieu d’exil en Afrique de l’Ouest. Rappelez-vous, j’ai souvent discuté avec Guillaume Soro, et je suis l’initiateur des Caravanes de la paix, en 2007. » Blé Goudé affirme avoir eu un premier contact avec les membres de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR). Mais il se montre plus réservé à l’égard de Hamed Bakayoko, le ministre de l’Intérieur, qui affirme dans les médias être en contact régulier avec lui. « On s’est déjà parlé et on se parlera, reconnaît-il. Mais il faut faire attention aux opérations de communication destinées à la communauté internationale. On ne peut en même temps prétendre discuter avec moi et emprisonner mon plus proche collaborateur et mon médecin ! »

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici