Mario Balotelli, le sauvageon de la Squadra

"Super Mario" est un diamant sur le terrain, mais dans la vie... © Sipa

L'attaquant italien d'origine ghanéenne, Mario Balotelli, fait beaucoup parler de lui, et pas seulement sur les terrains de football...

En Angleterre, son talent éclaire certains après-midi pluvieux. Mario Balotelli, né à Palerme de parents ghanéens, abandonné puis adopté par une famille italienne et longtemps hospitalisé à son plus jeune âge pour de graves problèmes de santé, est à lui tout seul une attraction. Le jeune attaquant de Manchester City et de la Squadra Azzurra, qui a refusé de jouer pour son pays d’origine, appartient à cette catégorie de joueurs catalogués surdoués mais ingérables. La propension de l’homme à se faire remarquer pour des dérapages à répétition éclipse bien souvent les performances du joueur. Son passif disciplinaire dépasse largement ceux de George Best, Zlatan Ibrahimovic ou Maradona, d’autres fortes têtes. Ses coups d’éclat sur les terrains s’entrechoquent avec des prises de bec récurrentes avec ses entraîneurs ou ses coéquipiers, une présence assidue dans la rubrique des faits divers et accessoirement dans les pages de la presse people. « Super Mario » est aimé ou détesté.

Mafia

À 21 ans, ce showman caractériel ivre de lui-même, agaçant et attachant à la fois, marque des buts venus d’ailleurs et réalise des gestes qui n’appartiennent qu’aux plus grands. Mais il met aussi le feu à sa maison mancunienne en faisant exploser des pétards, lance des fléchettes sur les jeunes du centre de formation de Manchester City, détruit ses voitures haut de gamme lors d’embardées non contrôlées et s’affiche avec des individus douteux soupçonnés d’appartenir à la mafia. Avant lui, d’autres surdoués se sont égarés à force de multiplier les frasques. Un jour, Balotelli devra choisir. En marquant trois buts lors de l’Euro 2012, l’Italien a peut-être partiellement commencé à exprimer un choix… 

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici