Fermer

Sénégal : Abdoul Mbaye, un second très discret

Le banquier a été nommé Premier ministre le 3 avril 2012. © Antoine Tempé/J.A

Le chef de l'État décide, le Premier ministre exécute... Abdoul Mbaye semble taillé pour le rôle.

Six mois après sa nomination surprise à la tête du gouvernement, avec pour mission d’« améliorer les conditions de vie des Sénégalais », Abdoul Mbaye, 59 ans, banquier de profession, reste un mystère. Très peu médiatique, encore moins politique, absolument pas populiste, le Premier ministre « a du mal à trouver sa place », convient un conseiller de Macky Sall. Toutefois, selon lui, les rumeurs qui font état de sérieuses divergences entre les deux hommes sont infondées – « ils s’apprécient et se voient régulièrement ».

Une chose est sûre, leurs rôles sont bien définis : « Macky est le patron. C’est lui qui décide, Mbaye exécute. » En ce sens, il n’y a eu aucune rupture avec la gouvernance de Wade. Il pourrait difficilement en être autrement, au vu des hommes qui entourent Mbaye. Le secrétaire général du gouvernement, Seydou Guèye, est un proche de Sall (il a dirigé sa communication pendant la campagne électorale). Idem pour les principaux ministres, tous ceux qui occupent des postes clés (Intérieur, Justice, Affaires étrangères, Agriculture) étant des intimes du président.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici