Fermer

Dossier

"Cet article est issu du dossier" «RDC : Mbote changement ?»

Consulter le sommaire

RDC : Rachel Mwanza, graine de star

Pour son rôle d'enfant-soldat, l'actrice a reçu l'Ours d'argent à Berlin en 2012. © Pascal Le Segretain/Getty Images/AFP

Rachel Mwanza, 15 ans, est comédienne. Portrait.

En février, la toute jeune comédienne a remporté l’Ours d’argent, le prix d’interprétation féminine, au festival du film de Berlin 2012 pour son premier rôle dans Rebelle, le long-métrage du réalisateur québécois Kim Nguyen, tourné mi-2011 en RD Congo, en français et en lingala. Le film sera projeté en présentation spéciale à Kinshasa les 11 et 13 octobre dans le cadre du sommet de l’OIF, et sa sortie en France est prévue le 28 novembre. Rachel Mwanza y incarne Komona, une adolescente de 12 ans enlevée par des rebelles pour devenir enfant-soldat et qui est contrainte de tuer ses parents. Leurs fantômes l’accompagneront jusqu’à sa délivrance…

Rien ne prédestinait ce pétillant petit bout de femme à faire du cinéma. Après leur divorce, ses parents quittent successivement Kinshasa et l’abandonnent à sa grand-mère. Elle n’a que 9 ans. Rachel se retrouve plus souvent dans les rues que chez son aïeule. Puis tout le temps dehors. Jusqu’à ce que, en 2010, elle croise par hasard le chemin d’un réalisateur qui la prend comme figurante dans le documentaire qu’il tourne à Kin. Et c’est ainsi que l’équipe de Rebelle la repère. Si le film et les prix qu’elle a obtenus ont bouleversé sa vie, Rachel Mwanza n’en garde pas moins les pieds sur terre (et, désormais, chez sa grand-mère). Elle est en train de réaliser un « vieux » rêve, celui d’aller à l’école (qu’elle avait dû abandonner alors qu’elle était en troisième année de primaire), et en caresse un autre : devenir une actrice professionnelle. 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici