Fermer

Maroc : le PAM espère conserver le perchoir

Hakim Benchemass espère obtenir la présidence de la chambre haute du Parlement marocain. © MAP

Au Maroc, alors que la Chambre des conseillers doit prochainement élire son nouveau président, le candidat du PAM, Hakim Benchemass, fait figure de favori. De son côté, la coalition au pouvoir n’est pas parvenue à un accord pour désigner un candidat unique.

Président du conseil national du Parti Authenticité et Modernité (PAM, opposition) et chef du groupe parlementaire, Hakim Benchemass mène actuellement campagne pour succéder à son camarade Mohamed Cheikh Biadillah à la présidence de la Chambre des conseillers dans les prochaines semaines. La coalition gouvernementale n’ayant pas de candidat commun, le PAM a bon espoir de rééditer sa victoire de 2009.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici