Fermer

Algérie : Hollande à Alger, un programme chargé

François Hollande souhaite un rapport d'égal à égal entre la France et l'Algérie. © AFP

Alors que le président de la République française François Hollande doit effectuer une visite en Algérie au début de décembre, son programme sur place est peu à peu dévoilé : entretien avec Abdelaziz Bouteflika, gestes envers le peuple algérien, renforcement de la coopération tous azimuts. Détails d'un agenda qui s'annonce bien rempli.

L’Élysée finalise actuellement les préparatifs de la visite du président français en Algérie qui devrait avoir lieu au début de décembre. Une visite de deux jours avec un programme chargé. François Hollande aura un entretien en tête à tête avec le président Bouteflika au cours duquel il devrait aborder plusieurs sujets (relation bilatérale, crise au Sahel, Syrie, coopération méditerranéenne…), fera un discours devant l’Assemblée nationale, prononcera une adresse à la jeunesse algérienne et rendra visite à la communauté française. Il devrait aussi faire un geste qui reste à déterminer (remise des clés de la ville d’Alger ou du canon de Baba Merzoug gardé dans l’arsenal de la ville de Brest, dédommagement des victimes des essais nucléaire…). « Nous sommes prêts à faire un vrai geste, mais on sera aussi sensibles à l’accusé de réception », explique un proche du chef de l’État. En d’autres termes, la France n’éludera pas la question mémorielle – un débat qui prendra encore plusieurs années – mais souhaite inscrire la relation bilatérale dans une nouvelle dimension : un rapport d’égal à égal et de coopération multiforme (dialogue politique, défense et sécurité, enseignement, jeunesse, économie, énergie…).

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici