Fermer

Mauritanie : l’union nationale selon Ould Boulkheir

Messaoud Ould Boulkheir est le leader de l'Alliance populaire progressiste (APP, opposition). © Vincent Fournier/J.A

Fruit de plusieurs dizaines d'entretiens avec les leaders de la Coordination de l'opposition démocratique (COD), les principaux responsables de la société civile et des représentants du patronat, le projet de gouvernement d'union nationale de Messaoud Ould Boulkheir propose notamment la tenue d'un débat réunissant tous les acteurs politiques

Leader de l’Alliance populaire progressiste (APP, opposition), Messaoud Ould Boulkheir a enfin déposé son projet de gouvernement d’union nationale. Un document encore confidentiel et très volumineux qu’il a remis en mains propres à Mohamed Ould Abdelaziz le 11 octobre, deux jours avant l’accident dont celui-ci a été victime. Le président l’a volontiers accepté, mais n’a fixé aucune date quant à sa réponse. Le rapport est le fruit de plusieurs dizaines d’entretiens qu’Ould Boulkheir a eus avec les leaders de la Coordination de l’opposition démocratique (COD), les principaux responsables de la société civile et des représentants du patronat. Il dresse un constat sans complaisance de l’impasse dans laquelle se trouve la Mauritanie, et avance une série de propositions pour y remédier, notamment la tenue d’un débat réunissant tous les acteurs politiques.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici