Fermer

Libye : la dépouille de Mansour Kikhia retrouvée 19 ans après sa disparition

Mansour Kikhia. © DR

Dix-neuf ans après sa disparition, la dépouille de Mansour Kikhia, ancien ministre lybien des Affaires étrangères et opposant du colonel Kadhafi, a été retrouvée.

Le 3 décembre, la dépouille de Mansour Kikhia devait être enterrée à Benghazi, sa ville natale, après une cérémonie nationale à Tripoli. Enlevé au Caire en décembre 1993 avant de disparaître, cet ancien ministre des Affaires étrangères avait fait défection en 1980 et était devenu le plus emblématique des opposants à Mouammar Kadhafi. Ce sont les aveux d’Abdallah Senoussi, l’âme damnée de ce dernier, qui ont permis aux autorités libyennes d’exhumer trois dépouilles dans une villa des services de renseignements, à Tripoli. L’une d’elle a d’abord été prise pour celle de Moussa Sadr, l’imam chiite libanais, mais un test ADN effectué à Sarajevo a permis d’établir qu’il s’agissait de Kikhia. Après une attente de dix-neuf ans, sa famille a été prévenue le 15 novembre. 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici