Fermer

RDC : la défaite en chantant

En ces temps de guerre dans l’est de la RDC, quoi de mieux pour les chanteurs congolais que la réalisation de clips pour exprimer leur attachement à l’intégrité du territoire et à la paix ? Ces « oeuvres » sont diffusées à longueur de journée sur plusieurs chaînes de télévision locales. Sauf que cette initiative et ces « créations » n’ont rien de spontané, encore moins de désintéressé. Sollicités par les autorités, les Papa Wemba, Mbilia Bel, JB Mpiana, Werrason, Koffi Olomidé et beaucoup d’autres ont exigé et obtenu du Trésor public une contrepartie financière. Coût global de l’opération : quelque 700 000 dollars.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici