Fermer

Essonghé-Lemboumba, les deux conseillers

Ils sont de proches collaborateurs du président gabonais Ali bongo Ondimba. Michel Essonghé, 71 ans, et Jean-Pierre Lemboumba Lepandou, 72 ans, conseillaient déjà son père.

Ils ont longtemps travaillé avec Bongo père ; Ali Bongo Ondimba les a conservés auprès de lui. Deux poids lourds de la politique, discrets, influents et riches… Le premier, Essonghé (voir photo ci-dessus), un Orungu de Port-Gentil, rédigeait les discours du président disparu, l’accompagnait dans ses voyages et le conseillait. Le second, Lemboumba, Obamba du Haut-Ogooué, est un ancien journaliste devenu ministre de l’Économie et des Finances (1980-1990)… « Patron » politique du parti au pouvoir dans l’Ogooué-Maritime, Essonghé, qui a étudié les lettres à l’université de Strasbourg, est aussi un homme d’affaires prospère. Il siège au sein de nombreux conseils d’administration, possède plusieurs entreprises, dont une enseigne de distribution. Lemboumba quant à lui est l’homme de réseaux qui a joué les messagers entre l’Élysée et le candidat Ali Bongo lors de la présidentielle de 2009. Il a aussi la « bosse » des affaires, détenant des participations dans des sociétés d’assurance et des compagnies spécialisées dans l’agroalimentaire, notamment. Pour le président, garder les deux « Vieux » est non seulement utile mais signifiant. C’est une façon d’entretenir la mémoire de son prédécesseur.

– Sommaire

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici