Fermer

Mauritanie : Ghannouchi, avec les honneurs

Rached Ghannouchi, dans son bureau de Tunis, le 7 août 2012. © Ons Abid/J.A

Invité au second congrès du parti islamiste mauritanien Tawassoul, du 20 au 22 décembre, le leader d'Ennahdha Rached Ghannouchi a eu droit à tous les égards lors de sa visite en Mauritanie.

Venu à Nouakchott assister au 2e congrès de Tawassoul (20-22 décembre), un parti d’opposition d’obédience islamiste, Rached Ghannouchi, président d’Ennahdha, le parti au pouvoir en Tunisie, a été reçu avec tous les honneurs le 19 décembre. Une voiture du parc présidentiel lui a été envoyée à l’aéroport, où Jemil Ould Mansour, le chef de Tawassoul, est venu l’accueillir. Il a ensuite été reçu par Mohamed Ould Abdelaziz, le président mauritanien.

Ce dernier n’a en revanche pas accordé d’audience à Abdellah Baha, le ministre d’État marocain (par ailleurs secrétaire général adjoint du Parti de la justice et du développement), venu lui aussi à Nouakchott à l’occasion du congrès de Tawassoul. Mais, contrairement aux informations qui ont circulé dans certains journaux marocains, ce proche collaborateur d’Abdelilah Benkirane, le Premier ministre islamiste, n’avait pas sollicité d’audience.