Mauritanie : Ghannouchi, avec les honneurs

Rached Ghannouchi, dans son bureau de Tunis, le 7 août 2012. © Ons Abid/J.A

Invité au second congrès du parti islamiste mauritanien Tawassoul, du 20 au 22 décembre, le leader d'Ennahdha Rached Ghannouchi a eu droit à tous les égards lors de sa visite en Mauritanie.

Venu à Nouakchott assister au 2e congrès de Tawassoul (20-22 décembre), un parti d’opposition d’obédience islamiste, Rached Ghannouchi, président d’Ennahdha, le parti au pouvoir en Tunisie, a été reçu avec tous les honneurs le 19 décembre. Une voiture du parc présidentiel lui a été envoyée à l’aéroport, où Jemil Ould Mansour, le chef de Tawassoul, est venu l’accueillir. Il a ensuite été reçu par Mohamed Ould Abdelaziz, le président mauritanien.

Ce dernier n’a en revanche pas accordé d’audience à Abdellah Baha, le ministre d’État marocain (par ailleurs secrétaire général adjoint du Parti de la justice et du développement), venu lui aussi à Nouakchott à l’occasion du congrès de Tawassoul. Mais, contrairement aux informations qui ont circulé dans certains journaux marocains, ce proche collaborateur d’Abdelilah Benkirane, le Premier ministre islamiste, n’avait pas sollicité d’audience.

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique