Fermer

France – Rwanda : enquêtes interminables sur génocidaires présumés

Le père Wenceslas Munyeshyaka, accusé de génocide et de crime contre l'humanité est en liberté. © DR

De nombreuses instructions sont ouvertes en France sur des génocidaires présumés. Mais au grand dam du Rwanda, elles ne sont pas près d'aboutir.

Les enquêtes sur les Rwandais soupçonnés de génocide résidant en France sont encore loin d’être achevées. Trois juges d’instruction (Claude Choquet, Emmanuelle Ducos et David De Pas) se sont rendus à Kigali début janvier. Parmi les dossiers sur lesquels ils travaillent, celui de Wenceslas Munyeshyaka, l’ancien prêtre de la paroisse Sainte-Famille de Kigali, qui avait été confié à la France par le Tribunal pénal international pour le Rwanda en… 2007 ; et celui de Pascal Simbikangwa, détenu depuis 2008. Ils font pourtant partie des plus avancés ! Les responsables rwandais souhaiteraient qu’un premier procès puisse s’ouvrir rapidement en France. Manifestement, ils vont devoir s’armer de patience.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici