Fermer

CAN 2013 – Burkina : des Étalons méfiants

L'équipe du Brukina Faso. © DR

L'équipe burkinabè aura fort à faire, avec la Zambie et le Nigeria à affronter lors de la première phase de la compétition.

Depuis 1996, le Burkina Faso n’a raté que deux phases finales de CAN (en 2006 et 2008). Il n’a pour autant jamais fait d’étincelles dans la compétition, hormis quand il l’accueillit en 1998 (4e). Régulièrement cités parmi les outsiders, les Étalons n’ont pas passé le premier tour depuis quinze ans et, pour l’édition 2013, les pronostics sont moins optimistes que d’habitude. Parce que les Burkinabè semblent avoir du mal à franchir un palier, mais aussi en raison du tirage au sort. Face à la Zambie, tenante du titre, et au Nigeria, personne n’en voudra aux Étalons s’ils devaient rentrer précipitamment à Ouagadougou. Avec quelques individualités comme Alain Traoré (Lorient), Charles Kaboré (Marseille), Jonathan Pitroipa (Rennes), Bakary Koné (Lyon), sans oublier Moumouni Dagano (Al-Sailiya, Qatar), son capitaine et accessoirement recordman de buts en sélection (31), le Burkina ne fait pas pitié. Mais l’Histoire l’a rendu méfiant. 

 

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro