MTN vend ses tours au Rwanda et en Zambie à IHS

Par Jeune Afrique

MTN est leader de la téléphonie mobile au Nigeria. © Siphiwe Sibeko/Reuters

Un an après avoir cédé ses tours de télécommunications camerounaises et ivoiriennes à IHS, l'opérateur télécoms MTN se déleste cette fois de 1228 tours au Rwanda et en Zambie auprès du même partenaire.

Le phénomène d’externalisation de la propriété et de la gestion des tours de télécommunications se poursuit. Après avoir cédé ses tours en Côte d’Ivoire et au Cameroun à IHS pour 284 millions de dollars, l’opérateur panafricain de télécoms MTN a réédité l’opération avec le même partenaire. 1228 tours – 524 au Rwanda et 704 en Zambie – vont ainsi changer de mains, pour un montant non communiqué.

« En plus de libérer de la valeur à notre infrastructure passive, nous restons conscients de la nécessité de contenir et de gérer efficacement nos structures de coûts au sein du groupe, car nos marchés mûrissent et deviennent plus compétitifs », a souligné dans un communiqué diffusé le 20 décembre Sifiso Dabengwa, PDG de MTN.

Valeur ajoutée

Le groupe sud-africain souhaite comme ses concurrents investir dans des services à plus forte valeur ajoutée pour ses clients. Il a ainsi acquis 33% du capital de Africa Internet Holding (AIH), le créateur de plateformes de commerce électronique en Afrique. Avec l’incubateur allemand Rocket Internet, il entend également développer la même activité au Moyen-Orient.

IHS exploitera les tours acquises et investira dans un programme de construction pour répondre aux besoins futurs de MTN dans les deux pays. MTN Rwanda et MTN Zambie seront locataires des tours pour une durée initiale de dix ans. IHS, qui a annoncé en milieu d’année avoir levé 522 millions de dollars en capital et en dette, gère désormais 10 500 tours de télécommunications.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici