Les 50 qui font le Maroc : Salaheddine Mezouar

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des 50 figures les plus influentes du pays. Parmi eux, Salaheddine Mezouar, 60 ans, ministre des Affaires étrangères.

Récent allié gouvernemental de ses anciens rivaux islamistes du Parti de la justice et du développement (PJD), le chef du Rassemblement national des indépendants (RNI) s’est vu octroyer le portefeuille des Affaires étrangères le 10 octobre 2013. Ancien chef d’entreprise, ex-ministre de l’Industrie, de l’Économie et des Finances, Mezouar veut donner à la diplomatie chérifienne un tour économique inédit. Attirer les investissements, conquérir de nouveaux marchés en se concentrant notamment sur le continent africain : telles sont les clés de la puissance future du royaume, selon Mezouar. Il prône notamment la création d’une cellule d’intelligence économique avec le concours du secteur privé pour la réussite de cette stratégie conquérante.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui feront le Maroc en 2014»

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique