Dossier

"Cet article est issu du dossier" «Les 50 qui feront le Maroc en 2014»

Consulter le sommaire

Les 50 qui font le Maroc : Mohamed El Kettani

Mohamed El Kettani © Bruno Levy/The africa ceo forum/J.A.

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des 50 personnalités les plus influentes du pays. Parmi eux, Mohamed El Kettani, 55 ans, PDG d'Attijariwafa Bank.

Il est assurément le banquier privé le plus influent, à la tête du premier groupe bancaire et financier du pays et du Maghreb. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : le produit net bancaire a atteint 17 milliards de dirhams (1,5 milliard d’euros) pour un résultat net part du groupe de 4,5 milliards de dirhams en 2012. Les comptes 2013 n’ont pas encore été dévoilés, mais nul doute que la croissance sera au rendez-vous. Il faut dire que depuis sa prise de fonctions, en 2007, il n’a pas cessé de faire croître le groupe à travers le rachat d’établissements en Afrique centrale et en Afrique de l’Ouest. Aujourd’hui, Attijariwafa est la septième banque du continent, en termes de total de bilan, d’après le classement exclusif de Jeune Afrique. Ce diplômé de l’école supérieure de techniques avancées de Paris a fait toute sa carrière à la Banque commerciale du Maroc, avant sa fusion avec Wafabank en 2003. Discret et accessible, son leitmotiv est de bancariser au maximum la population africaine.

>> Retour au sommaire

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui feront le Maroc en 2014»

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici