Dossier

"Cet article est issu du dossier" «Les 50 qui feront le Maroc en 2014»

Consulter le sommaire

Les 50 qui font le Maroc : Mostafa Terrab

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des 50 personnalités les plus influentes du pays. Parmi eux, Mostafa Terrab, 58 ans, PDG d'OCP.

À la tête d’OCP depuis 2006, ce haut fonctionnaire est parvenu à faire de la première entreprise du pays un véritable fleuron international. De fait, depuis sa prise de fonctions, le chiffre d’affaires est passé de 23,6 milliards de dirhams (2 milliards d’euros) à 59,4 milliards de dirhams en 2012, soit une progression de 151,7 % ! Aujourd’hui, OCP est le premier exportateur mondial de phosphates avec une part de marché de 30 %. Le groupe public emploie 23 000 collaborateurs et représente un quart des exportations du Maroc, ce qui en fait le premier contributeur en devises. Il n’en est pas à son premier succès. En 1998, ce technocrate prend les rênes de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications. Il y négocie l’attribution de la deuxième licence GSM pour la bagatelle de 1 milliard de dollars, un record à l’époque. Titulaire d’un diplôme de l’École nationale des ponts et chaussées de Paris, puis d’un doctorat obtenu au prestigieux Massachusetts Institute of Technology, aux États-Unis, il a également cultivé sa fibre anglo-saxonne à la Banque mondiale entre 2002 et 2006 en tant que spécialiste de la régulation.

>> Retour au sommaire

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui feront le Maroc en 2014»

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici