Fermer

Dossier

"Cet article est issu du dossier" «Les 50 qui feront le Maroc en 2014»

Consulter le sommaire

Les 50 qui font le Maroc : Abdeslam Ahizoune

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des 50 figures les plus influentes du pays. Parmi eux, Abdeslam Ahizoune, 58 ans, PDG de Maroc Télécom.

Depuis longtemps, la réussite de l’opérateur historique chérifien sert de vitrine au royaume. Abdeslam Ahizoune en est de fait l’ambassadeur et participe à tous les voyages officiels. Cet ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des télécommunications de Paris, repéré par le Palais au début des années 1990, décennie au cours de laquelle il a été ministre sous quatre gouvernements, fut l’un des artisans de l’ouverture de l’économie nationale dans le secteur des télécoms. Nommé à la tête de l’opérateur historique à sa création en 1998, il a piloté l’entrée au capital du groupe français Vivendi, puis l’expansion de Maroc Télécom en Mauritanie, au Burkina Faso, au Mali et au Gabon. Début 2014, Abdeslam Ahizoune participera à l’écriture d’une nouvelle page de l’histoire de l’entreprise en accompagnant son entrée dans le giron du groupe émirati Etisalat.

>> Retour au sommaire

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui feront le Maroc en 2014»

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro