Dossier

"Cet article est issu du dossier" «Les 50 qui feront le Maroc en 2014»

Consulter le sommaire

Les 50 qui font le Maroc : Miriem Bensalah Chaqroun

Miriem Bensalah Chaqroun © Bruno Levy/The Africa CEO forum/Jeune Afrique

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des 50 personnalités les plus influentes du pays. Parmi eux, Miriem Bensalah Chaqroun, 50 ans, présidente de la CGEM.

Première femme, élue en mai 2013, à la tête de la puissante Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensalah Chaqroun a fait du patronat un partenaire incontournable du gouvernement Benkirane. "Avec lui, les points d’achoppement ne manquent pas !" reconnaissait-elle en juillet 2013, évoquant la renégociation précipitée d’un accord commercial avec la Turquie et le bilan mitigé des politiques industrielles. Après le remaniement d’octobre, elle affichait sa satisfaction : "Les ministères économiques ont été pris en main par des technocrates. Nous parlons le même langage !" Mère de trois enfants et passionnée de moto, la patronne des patrons marocains est issue d’une grande famille proche du Palais. Elle s’est fait un nom à la tête des Eaux minérales d’Oulmès, filiale du groupe familial Holmarcom, fondé par son père Abdelkader Bensalah, figure de la lutte pour l’indépendance. Elle forme un tandem efficace avec son frère Mohamed, à la tête d’Holmarcom depuis 1993.

>> Retour au sommaire

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui feront le Maroc en 2014»

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici