Gabon : Eiffage va construire l’annexe de l’Assemblée nationale pour 80 millions d’euros

Par Jeune Afrique

L'assemblée nationale du Gabon à Libreville. © BrunoBenMoubamba

La société française Eiffage Construction a remporté un contrat d'une valeur de 80 millions d'euros pour la conception et la construction de l'annexe de l'Assemblée nationale du Gabon à Libreville.

C’est à la société française Eiffage Construction, filiale du n°4 européen du BTP et des concessions, qu’ont été attribuées la conception et la construction de l’annexe de l’Assemble nationale du Gabon, à Libreville. Ce contrat s’élève à 80 millions d’euros.

Les travaux, prévus pour une durée de 27 mois, portent sur la construction de deux bâtiments de 10 étages regroupant 482 bureaux, indique le groupe français dans un communiqué publié le 6 janvier. Gabon Assemblee nationale cEiffageL’ensemble, d’une surface de 30 340 mètres carrés, inclut également la réalisation d’une salle de conférence et de plus de 300 places de parking.

Présence accrue en Afrique

Ce projet « s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement d’Eiffage à l’international, et tout particulièrement sur le continent africain » précise le groupe dans son communiqué. 

Ainsi, Eiffage réalise actuellement les travaux des terre-pleins portuaires du terminal à containers du port de Lomé au Togo. Au Sénégal, Eiffage Énergie assure la construction de deux lignes de transport d’électricité destinées à sécuriser l’approvisionnement de la capitale Dakar. Ces deux contrats représentent respectivement 26 et 32 millions d’euros. Par ailleurs, en août 2013, Eiffage Travaux Publics a livré l’autoroute Dakar-Diamniadio – un contrat d’une valeur de 189 millions d’euros – dont il a obtenu la concession pour 30 ans.

Secteurs d’activité

Eiffage, qui exerce ses activités dans les domaines de la construction, les travaux publics, l’énergie, le métal et les concessions dans le cadre des partenariats public-privé, a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 14 milliards d’euros dont 15% à l’international.

Sa filiale Eiffage construction réunit l’ensemble des métiers liés à l’aménagement urbain, la promotion immobilière, la construction, l’immobilier et la maintenance. Elle a enregistré un chiffre d’affaires de 3,8 milliards d’euros en 2012.

Lire aussi :

Sénégal : l’autoroute à péage Dakar-Diamniadio fait débat
Eiffage remporte le contrat Bolloré au Togo
Afrique : les nouveaux territoires que la France veut explorer