Mali : IBK se rapproche du Nord

Par Jeune Afrique

IBK arrive au bureau de vote de Sébénikoro à Bamako, le 11 août 2013. © Émilie Régnier pour J.A.

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, effectuera du 17 au 19 mars une visite hautement symbolique dans la région de Mopti. Le chef de l'État se déplacera à Sévaré puis à Konna pour rendre hommage aux soldats tués lors des combats contre les groupes jihadistes en janvier 2013.

Plus de six mois après son investiture, Ibrahim Boubacar Keïta ne s’est toujours pas rendu dans le Nord-Mali, mais il s’en rapproche doucement. Le président malien effectuera, du 17 au 19 mars, une visite hautement symbolique dans la région de Mopti, "verrou" entre le Nord et le Sud durant "l’occupation" islamiste. Le chef de l’État se déplacera à Sévaré, qui abrite une importante garnison militaire, puis à Konna pour rendre hommage aux soldats tués lors des combats contre les groupes jihadistes en janvier 2013.

Tombouctou, Gao et les localités situées au nord du 15e parallèle devront encore attendre. De quoi alimenter les critiques formulées à Paris, où l’on reproche à IBK de tarder à poser des gestes forts en direction des Touaregs et de s’appuyer exclusivement sur une famille de cette communauté, celle du notable Mohamed Ag Intalla.

>> Lire aussi : Brouilles et réconciliations, qui sont les amis du président IBK ?

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici