La diversité religieuse ? Une richesse inéquitablement répartie

Plus un pays compte de groupes religieux variés et équivalents en taille, meilleure est sa note. © AFP

Chrétiens, juifs, musulmans, animistes, athées... Sur Terre, ce n'est pas la diversité qui manque. Une enquête recense les pays où elle est le plus forte. Première en Afrique, la Guinée-Bissau.

C’est une première. L’institut de recherche américain Pew, spécialisé dans les enquêtes sur les religions, a publié le 4 avril un rapport classant 232 pays – dont 51 États africains – selon un indice de diversité religieuse (IDR) défini tout spécialement pour l’occasion. Or plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et, dans le Sud-Est, le Mozambique, caracolent en tête de ce palmarès.

Cet IDR est calculé en fonction du pourcentage des différents groupes présents au sein d’un pays : croyants des cinq grandes religions (christianisme, judaïsme, islam, hindouisme et bouddhisme), mais aussi des religions traditionnelles (animisme), et groupe des "non-affiliés" (incluant agnostiques et athées). Plus un pays compte de groupes religieux variés et équivalents en proportion, meilleure est sa note. L’indice montre l’hétérogénéité ou l’homogénéité des pays sur le plan religieux, mais ne prend cependant pas en compte la qualité des relations entre les différents groupes de croyants.

Si Singapour et Taïwan se classent aux deux premiers rangs mondiaux, la Guinée-Bissau (5e), le Togo (6e), la Côte d’Ivoire (7e), le Bénin (10e) et le Mozambique (12e), peuplés principalement de chrétiens, de musulmans et d’animistes, tirent bien leur épingle du jeu. À l’inverse, les pays du Maghreb, la Somalie et le Niger (musulmans à plus de 98 %) ou la République démocratique du Congo (dont 96 % de la population est chrétienne), sont en queue de peloton.

Des non-croyants en Europe

À l’échelle mondiale, la zone Asie-Pacifique est la plus diversifiée sur le plan religieux. Des pays européens, qui comptent des chrétiens, une forte proportion de non-croyants et des musulmans, font aussi preuve d’une importante variété de croyances. La France se classe ainsi au vingt-cinquième rang mondial. A contrario, les pays d’Amérique du Nord avec 77 % de chrétiens, mais uniquement 17 % de non-affiliés et des populations juives et musulmanes peu nombreuses (inférieures à 1 %), apparaissent plus loin dans le classement.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici