Jean-Louis Ekra

Par Jeune Afrique

L’Ivoirien Jean-Louis Ekra (54 ans) a été nommé le 27 janvier président de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) en remplacement du Nigérian Christopher Edordu (la désignation se fait sur la base des résultats obtenus aux tests de sélection). Actionnaire majoritaire, l’Égypte, qui avait son propre candidat (Ahmed el-Bardai), a tenté de s’opposer à sa nomination, mais y a finalement renoncé, non sans provoquer une crise. Marié et père de cinq enfants, Ekra était jusqu’à présent vice-président de l’institution.
Créée en octobre 1993 à Abuja à l’initiative de la Banque africaine de développement (BAD), l’Afreximbank, dont le siège est au Caire, compte actuellement cent douze actionnaires. Elle a ouvert des succursales à Harare (Zimbabwe), Abuja (Nigeria) et Tunis (Tunisie). Son rôle est de fournir des crédits à court et moyen terme aux opérateurs et importateurs africains.

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique