Fermer

Qui sont les Khoisans ?

Écrit par Dominique Mataillet

Question posée par Aymeric Keddache, Paris, France

Le terme « khoisan » désigne non pas une population, mais une famille linguistique d’Afrique australe, dont les principaux locuteurs sont les Hottentots, aussi appelés Khoi-Khois, et les Boshimans (bushmen en anglais), dénommés également Sans. Ces peuples d’éleveurs et de chasseurs-cueilleurs sont les véritables autochtones du territoire actuel de l’Afrique du Sud, où leur présence remonte à plusieurs milliers d’années. Sur le plan physique, ils se différencient nettement des populations dites noires. Celles-ci, qui appartiennent à la famille linguistique bantoue, ne sont arrivées dans la région qu’à partir du Ier millénaire de l’ère chrétienne.
Hottentots et Boshimans sont probablement eux-mêmes originaires de l’Afrique de l’Est. On retrouve d’ailleurs en Tanzanie deux groupes de population, les Hadzas et les Sandawes, parlant des langues khoisanes, dont l’une des particularités est d’être riche en clics, « consonnes dont l’émission se fait par une double occlusion dans le conduit vocal ».
Décimés par les guerres qui les ont opposés aux Européens et aux Bantous (avec lesquels ils se sont également mélangés), les populations de langues khoisanes ne sont plus guère aujourd’hui que 300 000, essentiellement en Afrique du Sud, en Namibie et au Botswana.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici