Fermer

Kabila en juillet à Paris ?

Par Jeune Afrique

Quinze mois après son arrivée au pouvoir, Nicolas Sarkozy aimerait enfin s’entretenir avec son homologue congolais Joseph Kabila. Certes, en septembre dernier à New York, les deux hommes ont échangé quelques mots lors d’une réunion du Conseil de sécurité. Mais pas plus de cinq minutes, et debout.
Nicolas Sarkozy aurait bien voulu se rendre à Kin­shasa cette année. Mais la présidence de l’Union européenne va beaucoup l’occuper jusqu’à la fin de 2008. Aussi invite-t-il ­Joseph Kabila à venir en visite officielle à Paris. À l’heure qu’il est, les deux présidents cherchent un « créneau » dans leur agenda du mois de juillet.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici