Fermer

La fortune d’Aliko Dangote a crû de 4,2 milliards de dollars en 2013

Par Jeune Afrique

La fortune du Nigerian Aliko Dangote est estimée à 25 milliards de dollars. © Akintunde Akinleye/Reuters

Avec une fortune estimée à 25 milliards de dollars, Aliko Dangote occupe le 23e rang au classement 2014 des hommes et femmes les plus riches du monde que vient de publier le magazine américain "Forbes". En un an, le tycoon nigérian a augmenté son patrimoine de 4,2 milliards de dollars.

Elle ne s’élevait qu’à 12 milliards de dollars en novembre 2012, dix-huit mois plus tard, la fortune du tycoon nigérian Aliko Dangote a plus que doublé. Elle atteint désormais 25 milliards de dollars selon le classement 2014 des plus grandes fortunes du monde que vient de publier le magazine Forbes.

Depuis l’édition 2013 de ce classement, dans laquelle l’homme d’affaires de 56 ans occupait le 43e rang mondial, le patrimoine d’Aliko Dangote a crû de 4,2 milliards de dollars, révèle le magazine américain, propulsant le natif de Kano au 23e rang. Il est le premier africain à atteindre le Top 25 dans ce classement annuel.

Diversification

Aliko Dangote est à la tête du puissant conglomérat Dangote Group. Ce dernier, présent essentiellement dans les secteurs du ciment et de l’agroalimentaire, s’intéresserait également au pétrole et aux engrais.

Lire aussi :

Algérie : Rebrab rejoint la liste des milliardaires de Forbes

Aliko Dangote toujours en tête des milliardaires africains

Aliko Dangote : « Le potentiel du Nigeria est un secret trop bien gardé »

En effet, l’homme d’affaires nigérian a annoncé en septembre dernier la signature d’un prêt bancaire de 3,3 milliards de dollars destiné à financer la construction d’une raffinerie de pétrole au Nigeria. Le projet, d’un montant total de 9 milliards de dollars, dont 3 milliards financés en fonds propres par Dangote Industries, comprend, outre la raffinerie, la construction d’usines d’engrais et de prétrochimie.

Pour sa part, la division ciment du groupe, Dangote Cement, poursuit sa politique d’expansion en Afrique et a lancé récemment des projets de construction de cimenteries au Kenya et au Niger notamment.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro