Total Sénégal va faire son entrée à la BRVM

Par Jeune Afrique

Total Sénégal compte parmi les principaux contributeurs de l'économie sénégalaise, avec 75 milliards de F CFA de recettes fiscales versées annuellement à l'État. © Total

La filiale sénégalaise du français Total va faire son entrée à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) en septembre.

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), basée à Abidjan, s’apprête à accueillir une nouvelle société, et pas des moindres. Total a décidé d’introduire 30% du capital de sa filiale sur la Bourse de l’Uemoa en septembre, une cotation qui interviendra après la certification des comptes de la société. Total Sénégal deviendrait ainsi la deuxième société de droit sénégalais, après Sonatel, la filiale du français Orange, à être cotée à la BRVM. De sources proches du dossier, le projet a été piloté chez Total par Momar Nguer, directeur Afrique – Moyen-Orient de la branche Supply & Marketing.

Logique de réginalisation

Lire aussi :

BRVM : le marché des actions franchit le cap de 6 000 milliards de F CFA
Momar Nguer fait le plein chez Total
Guy Maurice, nouveau « Monsieur Afrique » de Total
Orange Money et Total s’allient dans 12 pays africains

Selon la même source, un processus d’ouverture du capital auprès d’actionnaires privés a déjà été entamé avec quelque 15% des actions déjà cédés. L’ouverture du capital à la BRVM concernera donc 15% d’actions supplémentaires. Cette opération doit notamment permettre à Total Sénégal d’apparaître comme une société ouest-africaine à part entière et non plus comme simple filiale d’un groupe industriel étranger. « C’est une logique de régionalisation de l’entreprise, un signal d’un nouveau mouvement de localisation », affirme un financier basé à Abidjan.

Attractivité du marché financier ouest-africain

De son côté, Edoh Kossi Amenounve « se félicite de l’annonce de Total qui confirme l’attractivité du marché financier ouest-africain et de la volonté du secteur privé d’avoir recours à ce mode de financement. L’arrivée de Total est un signal très fort envoyé aux marchés et affirme la nouvelle dynamique de la BRVM ».

Total Sénégal compte parmi les plus grands contributeurs de l’économie sénégalaise, avec 75 milliards de F CFA de recettes fiscales versées annuellement à l’État. L’entreprise prévoir d’autre part de réaliser des investissements dans le transport, le stockage et la diversification du réseau.