Fermer

Rencontre à Pise avec les FDLR

Par Jeune Afrique

Une délégation de cinq personnes conduite par Séraphin Ngwej, ambassadeur itinérant et envoyé spécial de Joseph Kabila pour la région des Grands Lacs, a quitté Kinshasa le 7 mai pour Rome. Les émissaires congolais doivent rencontrer à Pise les chefs politiques et militaires des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). But de la rencontre : harmoniser les points de vue sur l’épineuse question du rapatriement au Rwanda des rebelles et de leurs dépendants. La réunion est placée sous les auspices de la communauté Sant’Egidio. Afin de faciliter le déplacement de certains dirigeants des FDLR soupçonnés d’avoir participé au génocide de 1994, Kinshasa a dû solliciter pour eux des visas territoriaux auprès des autorités italiennes.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro