Martin Luther King en prison

Écrit par Dr N. Sarkis

C’est la dix-septième fois, depuis 1955, qu’il entend se refermer sur lui les portes d’une prison américaine. Entre ces arrestations, il a eu le temps de recevoir à Stockholm le prix Nobel de la paix, d’être nommé « Homme de l’année » par un jury international et de rencontrer, un peu partout dans le monde, les personnalités qui ont donné leur caution au mouvement antiracial aux États-Unis. Il y a quelques jours, le Dr Martin Luther King et sa femme ont été invités à dîner, en grande pompe, par le gouverneur d’Alabama. Le temps d’ôter son smoking et le Dr King était jeté en cellule par un autre fonctionnaire du même État, à Selma, avec 500 autres Noirs (1 300 en deux jours), coupables de demander leur inscription, comme la loi les y autorise, sur les listes électorales. La plupart des inculpés ont payé la caution de 200 dollars exigée pour leur mise en liberté. Le Dr King, lui, a refusé, afin de donner le maximum de publicité à son arrestation. À l’heure où ces lignes sont écrites, il se trouve dans une cellule, avec son vieux camarade de lutte, le révérend Ralph Abernathy (dont la maison a été détruite à la bombe il y a quelques années) et trois autres militants. […]

Accueilli et fêté comme un grand homme jusqu’au coeur de l’Afrique et de l’Amérique du Sud, il est jeté en prison le lendemain. Et cela dans l’État, dans la ville même – Montgomery – où le hasard lui offrit, en 1954, le pupitre d’une des plus actives congrégations baptistes. […]
Plongé dans le courant antiségrégationniste qui devait prendre sa source, précisément, à Montgomery, le jeune pasteur devait vite s’imposer comme un leader efficace, tenace et vigoureux. Plusieurs fois blessé (dont une fois, gravement, à Harlem), il est aujourd’hui mondialement reconnu comme le vrai chef de la « déségrégation ». À part certains extrémistes de Harlem, comme les musulmans noirs, qui l’accusent de faire une politique de soumission et jugent sa doctrine empreinte d’« Oncle-Tomisme », tous les hommes qui ont conservé un sens de la justice approuvent son action et admirent son courage.