Fermer

Après les Chinois, les Émiratis…

Par Jeune Afrique

Le président congolais, Joseph Kabila, et le prince des Émirats arabes unis, Saud bin Saqr Al Qassimi, ont lancé, le 10 juin, les travaux de construction d’un complexe hôtelier à Kinshasa. Le programme remporté par le groupe immobilier émirati Rakeen, dont le coût atteint 540 millions de dollars, prévoit également l’édification d’un centre de conférences, de deux tours résidentielles de 20 étages et d’un grand centre commercial. L’inauguration est fixée au 30 juin 2010 à l’occasion du 50e anniversaire de l’indépendance du pays. Dotée d’un capital de 1 milliard de dollars, Rakeen gère, par exemple, le gigantesque projet de « l’île cité » aux Émirats.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro