Fermer

Ministre rappelé à l’ordre

Par Jeune Afrique

Lambert Mende Omalanga, le ministre congolais des Hydrocarbures, n’est plus habilité à engager son pays. Ainsi en a décidé le président Joseph Kabila dans une lettre à l’intéressé. Il lui est reproché de n’avoir pas facilité les négociations avec les Ougandais au sujet de l’exploration et d’une éventuelle exploitation commune de gisements de pétrole situés autour de l’île de Rukwanzi, sur le lac Albert. En 1990, une licence avait été accordée pour cela à la société britannique Tullow Oil. Mais ce contrat, actualisé pendant la Transition, avait été remis en question par Mende, qui, avec d’autres dignitaires du régime et des partenaires sud-africains, aurait créé une entreprise pour remplacer Tullow Oil.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici