Fermer

Nareva s’envole dans l’éolien

Par Jeune Afrique

Filiale à 100 % du groupe ONA, spécialisée dans l’énergie et l’environnement, Nareva vient de conclure un protocole d’accord avec l’Office national des chemins de fer marocain (ONCF) pour le développement et l’exploitation d’un parc éolien d’une capacité de 50 mégawatts. Opérationnel en 2010, il doit contribuer à faire rouler des trains plus « propres » et à réduire la facture énergétique de la compagnie ferroviaire. Le 27 mars, Nareva signait déjà un accord similaire avec Lafarge Maroc pour l’exploitation, en 2010, d’un parc éolien d’une capacité de 100 mégawatts, soit un investissement de 130 millions d’euros. Née en 2006, Nareva veut devenir le premier producteur privé d’énergie renouvelable du pays avec la mise en service d’une capacité supérieure à 300 mégawatts avant 2012.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro